Déontologie

Travailler avec des valeurs saines. 

Les communications s'effectuent dans l'Amour, le respect, la bienveillance et le non jugement. Mon travail est d'écouter, de conseiller et d'accompagner dans l'humilité et la confiance. 

Je m'engage à préserver l'intimité du gardien et de l'animal à moins que par leur consentement, ils me permettent de divulguer des éléments les concernant. 

La clarté des prestations.

Avant toute communication, je prends soin d'informer le client afin d'établir une compréhension mutuelle des engagements, des objectifs et des possibilités qu'incombent à un tel procédé et le détail sur les honoraires qui y sont rattachés. 

Le droit de refus. 

Je m'accorde le droit de refuser une communication si je juge ne pas posséder l'expérience et les compétences requises pour la mener à bien. 

Consultante en communication animale: un rôle complémentaire. 

Mon rôle en tant que consultante en communication animale peut être complémentaire à des conseils prodigués par un comportementaliste ou à des soins vétérinaires mais ne se substitue aucunement à leur travail

En effet, quand il s'agit de problèmes physiques, sachez que je ne peux en aucun cas apposer de diagnostic ou prescrire un traitement, ce travail relevant du vétérinaire uniquement. Dans ce cas, je peux seulement vous aider à comprendre comment l'animal expérimente cette expérience dans son propre corps en vous relayant les informations concernant ses ressentis physiques, le degré de douleur et tout trouble émotionnel pouvant s'y référer. 

De même, la communication animale ne peut remplacer une formation d'obéissance de base dont nombreux chiens notamment, ont besoin. Enfin, sachez que ce qui est dans la nature même d'un animal ne peut changer ou être supprimé.

Le respect des limites.

La communication reste un domaine où l'erreur est humaine. Consciente des limites inhérentes à la pratique de la communication animale, je m'emploie à les respecter et à proposer l'aide d'autres professionnels spécialisés si besoin est. 

Le discernement.

Lors des communications, je prends soin de distinguer les ressentis de l'animal de ceux qui seraient susceptibles de venir de mes à priori et de mon mental. Je m'applique à retranscrire ses informations sans interprétation et en évitant tout anthropomorphisme. Pour se faire, je m'emploie à améliorer mes connaissances et compétences à l'aide de formations et toutes autres sources d'informations en lien avec le monde animal. 

La responsabilité. 

Je ne m'engage pas à effectuer des communications si je n'ai pas l'accord préalable du responsable des animaux en question. 

Consultations et tarification. 

Proposant des consultations à titre gracieux à l'origine, j'ai été amené au fil du temps, à considérer la communication animale comme un travail à plein temps. Bien qu'il s'agisse d'un "travail du coeur", l'énergie et le temps que j'y emploie m'ont amené à y apposer une valeur monétaire afin que je puisse apporter mon aide de manière plus sérieuse et régulière. Afin qu'un maximum de personnes puissent s'ouvrir et bénéficier des services de la communications animales, différentes tarifications sont proposées en fonction des besoins à traiter. 

La communication animale: un travail d'équipe. 

Lors du compte rendu, je vous fait part des éléments reçus. En aucun cas je n'interprète ce qui m'a été transmis et il vous incombera d'en effectuer le suivi. En effet bien que la transmission des informations soit déterminante, elle n'est somme toute pas suffisante. Pour que la communication octroie tous ses bénéfices, vous vous devez, tout autant que l'animal, travailler. Et il ne tiendra qu'à vous, une fois les informations en votre possession, de décider de les utiliser ou non. 

Le privilège de la qualité.

Le délais d'attente pour une communication va dépendre des urgences à traiter. Sachez également que je préfère privilégier la qualité plutôt que la quantité. Ainsi, j'accorde à l'animal le temps dont il a besoin pour communiquer ce qui peut réduire le nombre de communications effectuées dans une journée. Cependant, j'essaye autant que possible de vous tenir informés et que mes comptes rendus vous soient rapidement dévoilés. 

Les animaux et le libre arbitre.

Lors des communications, je ne donne aucun ordre à l'animal. Je propose et il dispose. Son libre arbitre lui appartenant, je ne peux en aucun cas promettre que chaque problématique se résolve dans l'instant ou au fil du temps . Parfois, nous nous voyons donc dans l'obligation de composer avec ce qui est et de le respecter mais à ça aussi, je peux vous y aider.  

Les vertus de la patience.

Quand nous communiquons avec un animal, nous avons à faire à un être vivant. Et comme tout être vivant, votre compagnon possède sa propre façon de penser, de raisonner et d'appréhender son environnement. Et chaque individu étant différent, il est fréquent que pour certains d'entre eux, les résultats prennent du temps. Je vous suggère donc de ne pas vous focaliser sur un résultat immédiat bien que cela puisse être le cas. Mais si votre animal a besoin de temps pour effectuer les changements alors soutenez le et aidez le ardemment avec tout l'Amour et la confiance que vous pouvez lui témoigner en lui laissant le temps d'évoluer. 

Une démarche toute en positivité. 

Afin que l'expérience d'une communication reste agréable et constructive autant pour l'animal que pour son gardien, je propose de travailler en toute positivité. En effet, certaines problématiques peuvent être lourdes et lentes à traiter et les révélations communiquées pas toujours aussi douces qu'on le souhaiterait. Mais tout évènement semblant négatif peut-être expérimenté comme une épreuve positive. Je vous propose donc de travailler dans cet état d'esprit afin que vos pensées puissent aider à créer un dénouement favorable à tout problème initialement désagréable. Car ne l'oublions pas: 

Le but d'un code déontologique est d'exposer au grand jour les règles et les devoirs incombant à la profession de consultant en communication animale afin d'adhérer à une conduite éthique et respectueuse lors des prestations fournies aux clients.

Ainsi, le consultant s'engage à travailler avec professionnalisme et à offrir le meilleur de lui même dans la relation l'unissant à la fois au gardien et à l'animal dont il est chargé de prendre soin. 

Code déontologique 

Grand dauphin sauvage (Tursiops truncatus)

© Emmy Huvier